Posté le 01 Septembre 2019

QUOI FAIRE POUR PRÉVENIR LA MALADIE DE LYME?

Près de 1000 cas de morsure par des tiques porteuses de la maladie de Lyme ont été rapportés chez les humains dans la dernière année. Ce genre de statistiques est difficile à obtenir chez nos animaux de compagnie, mais il est probable que ce nombre soit plus élevé. Il est donc fortement recommandé de prendre les précautions nécessaires contre cette maladie. 

La prévention de la maladie de Lyme peut être abordée via 3 volets :

1. Surveillez attentivement votre animal 

  • Examinez quotidiennement votre animal à la recherche de tiques qui auraient pu s'y accrocher.
  • Retirez immédiatement les tiques accrochées. Le personnel de votre clinique vétérinaire pourra vous conseiller à ce sujet ou pourra vous offrir ce service si vous n'êtes pas à l'aise de l'effectuer vous-même.
  • Tondez la pelouse régulièrement, ramassez les branches et les feuilles mortes. Limitez l'accès aux zones non-entretenues de votre terrain.

2. Administrer un produit contre les tiques 

  • La lutte contre les tiques est primordiale chez les animaux qui ont un style de vie les mettant à risque d'être exposés aux tiques. Cette protection permet non seulement de prévenir la maladie de Lyme (en protégeant contre la tique à pattes noire), mais prévient aussi les nombreuses autres maladies transmises par les tiques pour lesquelles il n'existe pas de vaccin. Il convient de rappeler que douze espèces de tiques différentes sont rapportées au Québec.
  • Puisque les tiques sont actives dès que la température atteint 4 °C, il est recommandé de protéger votre animal du mois de mars jusqu'au début de l'hiver. Il est même possible de voir des tiques actives lors des périodes de dégel en plein hiver. 
  • Les produits homologués se retrouvent généralement sous la forme de comprimés à croquer ou d'un liquide à appliquer sur le dos de votre animal.
  • Le fait de traiter son animal de compagnie contribue à la diminution du nombre de tiques dans l'environnement hautement fréquenté par les humains. Cela réduit donc le risque qu'un humain se fasse éventuellement mordre par une tique. 

3. Faire vacciner son animal


Près de 1 tique à patte noires (Ixodes scapularis) sur 5 au Québec est porteuse de la maladie de Lyme. L'institut national de santé publique du Québec met à la disposition des citoyens un guide d'identification des tiques à pattes noires:  https://www.inspq.qc.ca/guide-d-identification-des-tiques-du-quebec/description-detaillee-de-la-tique-ixodes-scapularis

Pour toute information supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter. Il nous fera plaisir de répondre à toutes vos questions.